Ce qu'un garage peut faire pour vous

Le garagiste est soumis à une obligation d’information et de résultat, pour une intervention de réparation.

La réparation automobile, un secteur particulièrement réglementé

Généralement, le Code de la consommation français prévoit des dispositions qui visent à protéger le client vis-à-vis du professionnel. Cette disposition se fait en raison du fait que le client est perçu souvent comme un profane.

Il ne devrait pas donc se trouver dans une situation de déséquilibre devant un professionnel. Le secteur de réparation automobile n’y fait pas exception. Qu’en est-il du tarif ? Comme tout professionnel, un garagiste est soumis à une obligation d’information sur les couts de ses prestations. Ce partage d’information devra se faire d’une manière claire et transparente, pour que son client puisse bien les comprendre.

Ainsi, il devra afficher les tarifs toutes taxes comprises (TTC), sous forme de taux horaires TTC et de prix TTC. Cet affichage devra se trouver à l’entrée de son garage, ainsi que dans les lieux de réception des clients. De cette manière, le client est renseigné sur le taux horaire de main d’œuvre pratiqué. Dans le cas où les tarifs sont forfaitaires, le professionnel devra indiquer le prix TTC de la prestation, avec le cout des pièces et de la main d’œuvre.

Le devis de réparation

Un garagiste professionnel devra être en mesure de délivrer un devis à son client. Bien que cette opération ne soit pas obligatoire, elle est fortement conseillée lorsque le montant de la prestation risque d’être élevé. D’ailleurs, cela optimise la relation client du garagiste. La plupart du temps, le devis est gratuit. Par ailleurs, certains garagistes le font payer.

Dans ce cas, le tarif du devis doit être clairement mentionné au préalable avec le tableau des tarifs. Dans ce secteur, une fois que le devis est accepté par le client, il vaut contre entre les deux parties. En clair, cela se traduit par un ordre de réparation et cela veut dire que le prix énoncé par le garagiste est définitif. Ce document devra contenir :

- la description détaillée des prestations à effectuer ;

- le coût ainsi que la durée de la prestation ;

- la liste des pièces détachées nécessaires ;

- le montant de la TVA ;

- les délais de réparation ;

- la durée de validité du devis.

Dans quel ordre de réparation ?

Le client a la possibilité de demander à son garagiste de lui signer un ordre de réparation, avant d’entamer les réparations. Rappelons que cette procédure n’est pas obligatoire. L’ordre de réparation est un document rédigé sur papier à en-tête du garage, et signé par le professionnel. Il mentionne les informations principales sur l’identité des parties, du véhicule défectueux et les réparations souhaitées.

Cet ordre de réparation fait office de preuve en cas de litige au sujet du montant des réparations engagées. Il contient la date, l’identité du client, le type de véhicule ainsi que son kilométrage, la nature précise des réparations à faire, le coût global des réparations à faire (qui sera uniquement à titre indicatif et sans engagement de prix) et le délai d’immobilisation du véhicule. En cas de doute, il est bien entendu possible de demander conseil à un avocat spécialiste de ce domaine.